Le Château Haut Bernat

Acheté en 1991, ce petit vignoble de 6 hectares, situé sur une appellation satellite de Saint-Emilion, a subi une remise en état complète. Il est doté d’un chai ultra moderne de vinification d’élevage et de stockage. L’homogénéité du terroir et l’encépagement idéal associés aux techniques de vinification les plus modernes permettent de produire des vins d’une richesse et d’une complexité étonnantes.

D’un âge moyen de 30 ans, les vignes du Château Haut Bernat sont plantées en majorité avec du cépage merlot et sur un plateau argilo calcaire et argilo sablonneux. La magie de ce vignoble est de pouvoir le vendanger en totalité en une journée ce qui nous permet d’attendre la maturité optimale des raisins. Avec des rendements volontairement maitrisés, le terroir à dominance argileuse produit des vins puissants et profonds. Afin d’exceller ces caractères, ce cru est élevé pendant 12 mois dans 40 % de barriques neuves de chêne français.

 Quelques renseignements techniques …

Superficie en production 5,5 ha
Densité de plantation 5000 pieds/ hectare
Age moyen des ceps 30 ans
Exposition Plateaux
Composition du sol Argilo-sablo-calcaire
Encépagement 95 % merlot & 5 % cabernet sauvignon
Taille Guyot double avec ébourgeonnage
Vendanges 100 % mécaniques
Rendement moyen 45 hls / hectare
Production moyenne 30000 Blles
Vinification Cuves inox thermorégulées
Macération De 22 à 30 jours à 27°-30° selon le millésime
Elevage 40 % élevé en barriques neuves et 60 % en cuves

Mis en bouteille au château après 18 mois d’élevage sans collage ni filtration

TELECHARGER la fiche technique

Son caractère : aromatique, charnu, charpenté et puissant.

Quelques conseils de dégustation et de garde …  Doté d’une large palette aromatique qui exprime des notes de fruits rouges mûrs (fraise, framboise), de fruits à noyau (prune ou pruneau), avec des touches de menthe, figue, cassis, réglisse, voire d’épices douces. En bouche, il fait preuve d’une texture charnue et pulpeuse avec une belle structure tannique.

Idéal (16°-18°) sur les viandes rouges, les gibiers, plats en sauce et les fromages à pâte dure type comté ou mimolette « vieille ». Il s’appréciera jeune. Le terroir et sa structure tannique lui permettent de conserver sa richesse, sa puissance et sa complexité pendant de longues années, 15 ans et plus.